Formation professionnelle

Encore une formation professionnelle !?

Ce n’était pas quelque chose que j’envisageais concrètement.
J’ai 43 ans, j’ai déjà fait il y’a 8 ans une formation professionnelle où j’obtenais mon CAP pâtisserie pensant me diriger vers ce domaine mais au final je suis revenue à mon ancien métier.
Cependant, depuis quelques mois, je sais que je n’ai plus envie de continuer mon métier d’assistante maternelle, tout simplement parce que je ne me vois pas m’occuper de bébés à plus de 50 ans et parce que certaines choses me chiffonnent en interne.

Coach d’intérieur

J’ai toujours aimé les intérieurs, me promener dans les magasins de meubles, fouiller sur internet, découvrir des designeurs, me renseigner sur des mondes que je ne connais pas, malgré le fait que ma bourse ne soit pas extensible, je n’ai jamais eu de soucis à aimer le beau, les beaux papiers peints, les belles marques, le beau mobilier, les matériaux nobles et j’en passe.

J’ai toujours su me projeter dans mes visites d’appartements, je savais au premier coup d’oeil ce que j’en ferais ou si ça n’irait pas pour ma petite famille.
J’avais également, et honteusement, cet oeil critique quand je rentrais chez des gens. J’imaginais ce que je pourrais faire de leur intérieur, pas en enlevant tout et en remettant du neuf, loin de là, mais en agençant différemment, en créant des espaces, en modifiant un peu la déco, en y apportant un peu de légèreté.
Je crois que c’est à cause de Valérie Damidot, je matais souvent D&CO mais je n’étais vraiment pas fan de ce qu’elle proposait !

C’est vrai que « coach d’intérieur » c’est sympa comme nom, aider les gens à être bien chez eux, à se réapproprier son chez soi et redevenir soi.
Souvent, on se perd à vouloir imiter l’autre parce que l’on trouve « joli » cet univers qui au final ne nous convient pas. C’est du vécu !
J’ai mis du temps à comprendre que c’était plus mon impatience qui me faisait aller vers des goût qui n’étaient pas mien plus qu’un manque de goût.

La formation professionnelle

Il y’a quelques années, j’expliquais mon année en pâtisserie que vous retrouvez ici.
Aujourd’hui, je vais vous raconter mon entrée au Centre Européen de Formation.
Comment est-ce que j’en suis arrivée là ? Très simple : je me suis laissée embarquer !

L’été 2019, j’apprenais que je devais quitter mon logement pour cause de vente, j’étais donc coincée dans ce logement que je ne pouvais pas rénover, pas habillé. Cela faisait 9 ans que je l’occupais et enfin, parce que l’argent ne tombe pas du ciel, je pouvais me projeter dans des petits travaux et nouveaux mobiliers sauf que ce coup de fil m’obligeait à appuyer sur la touche « pause ».

Les mois passent, le confinement arrive, toujours pas de nouvel appartement à l’horizon mais une envie de vivre dans l’ancien.
C’est en mai que j’ai visité mon futur appartement, je l’avais repéré avant le confinement et c’est vraiment de lui, car je l’ai eu, que mon envie de reconversion vers la décoration d’intérieur est vraiment apparu, ça m’a sauté aux yeux.
Mais attention, il ne fallait pas cette fois-ci faire les choses dans la précipitation. Seule avec 3 ados et un adulte en université, la donne était complètement différente.

En aout, je vais donc dans un premier temps me renseigner sur la formation professionnelle via pôle emploi.
Je fouille sur le net et pas mal d’école demande l’obtention de baccalauréat. Pas de chance je ne l’ai pas !
Je continue de fouiller, je découvre le DAEU équivalent du bac. Ok, trop tard pour s’inscrire mais tout est clair dans ma tête : septembre 2021, je m’inscris en cours du soir pour passer un DAEU A et septembre 2022, j’intègre via pôle emploi une formation comme pour mon CAP pâtisserie car je n’aurai plus d’enfant en garde.

Fin septembre, tout va bien, je continue ma petite vie et je recherche via « Allo Voisin » une décoratrice d’intérieur pour m’aider dans le choix des couleurs de mon nouvel appartement. Manquant toujours un peu de confiance en moi, j’ai besoin par moment d’être rassurée sur certains choix et surtout je ne suis pas professionnelle !
En octobre, avant le second confinement, je rencontre une jeune fille qui sort d’une formation à distance, on discute et là elle me dit qu’elle trouve que son cursus a été bien moins « complet » qu’une amie à elle qui était passée par le CEF.

J’avais fait une liste de formation à distance, j’avoue ce n’est pas trop mon truc, j’aime bien voir, toucher, être dans l’action, je trouve qu’il y’a à distance des choses que l’on ne voit pas et/ou que l’on peut mieux maitriser et comprendre lors d’une alternance cours/stage.

Et puis, dans ma tête, il s’est passé je ne sais quoi, l’impatience sûrement avec le fait de faire appel à quelqu’un pour m’aider dans ma décoration murale.

Centre Européen de Formation

J’ai donc, un soir, envoyé un mail au CEF, il était écrit qu’il m’enverrait une brochure. Ok, bon bé, il n’y a plus qu’à attendre !

Un matin, un coup de fil, c’était ma « brochure » alors moi qui attendait un mail, j’ai eu une « recruteuse » au téléphone.
J’étais partie pour me renseigner et pas pour entrer en formation.

La personne au téléphone a commencé à me poser des questions sur moi, mes motivations. Ce qui a été sympa au final car elle m’a fait me questionner un peu plus sur moi et me faire sortir de ma « zone de confort ». Il est vrai qu’avec un mail, tu le lis, tu vois le prix, tu fais demi-tour enfin tu recules l’échéance, on va pas se mentir, t’as d’autres priorités surtout que j’ai un boulot.
Ce que j’ai regretté c’est ce petit « coup de pression » final. Oui financièrement, je pouvais payer mais quand même comme dit plus haut, ma priorité absolue ceux sont mes enfants et rien d’autre.

Alors oui le discours sur le « penser à soi », je le comprends mais j’aurais aimé un peu plus de relâche, genre un ou deux jours pour réfléchir, discuter avec mes ados de ce nouveau changement parce qu’une formation/reconversion professionnelle que l’on soit seul(e), en couple, en couple avec enfant(s), seul(e) avec enfant(s), au chômage, avec un travail et j’en passe, suivant les données personnelles, ne se passera pas de la même façon surtout à distance.

Mais, j’ai succombé à cette formation parce qu’on ne va pas se mentir, toutes les informations que j’ai eu, le fait d’être suivi par un coach, le dynamisme de cette dame et puis bon je bosse chez moi donc je peux m’organiser des moments, je peux aussi me lancer doucement dans cette activité sans tout perdre.
Cependant vous n’êtes pas moi et si vous avez un doute, besoin de réflexion ou d’en parler avec votre famille dites le, ne sauter pas le pas avec regret.

Perso, je ne regrette rien !

Mon premier mois

Je finis cet article en vous racontant mes premières semaines.

Il y’a deux choses de sympa c’est que l’on a les cours sur papier et les cours sur le site. Perso, je suis de la première école, j’adore avoir mes petits papiers. J’ai donc attendu de recevoir mes classeurs, je me suis familiarisée avec le site, j’ai modifié mon agenda mais ça je vous en parlerai la semaine prochaine, un article sur l’organisation, j’ai eu mon premier rendez-vous avec Raphael, très sympa, je me suis inscrite sur un groupe Facebook alors que je n’y mettais plus les pieds, je me suis créée un nouveau compte instagram, je vous mets le lien en bas d’article et je discute avec pas mal de gens.

J’ai bien avancé sur les cours, je garde le rythme, ils sont super bien fait, clairs et précis mais je vais m’arrêter là et vous proposer au final un second article « cours et organisation », j’ai déjà trop « parlé ».

Bonne promenade sur mon blog et à bientôt !

Mon site Instagram pour la formation et aprés : Jeanne et Armel
Ma page facebook : Jeanne et Armel

Source photo :
MMI DECO, le blog
Créateur d’intérieur Paris
Rêve de Pan

Sur le même théme

3 Commentaires

  • Reply
    SendBulkMails.com
    26 février 2021 at

    SendBulkMails.com allows you to reach out to clients via cold email marketing.

    – 1Mil emails starter package
    – Dedicated IP and Domain Included

    – Detailed statistical reports (delivery, bounce, clicks etc.)

    – Quick and easy setup with extended support at no extra cost.

    – Cancel anytime!

    SendBulkMails.com

  • Reply
    Wilma
    23 février 2021 at

    Do you need more clients?

    We have amazing databases starting at $9.99 until the end of the Month!

    Visit us at StarDataGroup.com

  • Reply
    Darren
    16 février 2021 at

    Use SendBulkMails.com to run email campaigns from your own private dashboard.

    Cold emails are allowed and won’t get you blocked 🙂

    – 1Mil emails / mo @ $99 USD
    – Dedicated IP and Domain Included
    – Detailed statistical reports (delivery, bounce, clicks etc.)
    – Quick and easy setup with extended support at no extra cost.
    – Cancel anytime!

    Regards,
    http://www.SendBulkMails.com

Commenter