Discuter

Encore un blog !?

Mes blogs, ma vie

Et oui, encore un blog !
Je me dis toujours que c’est le dernier mais au final les années passant, les envies naissantes, un nouveau blog pointe toujours le bout de son nez et puis disparaît.
Il disparaît parce que je change, ma vie change. Il disparaît aussi parce que la vie à fait mettre sur mon chemin des gens qui faisaient partie de ces aventures bloguesques et qui ont pris un jour la poudre d’escampette.

Il y’a eu tout au début, mon blog sur ma grossesse gémellaire, c’était en 2005 avec un forum dédié à l’alimentation des enfants, j’étais administratrice. Le blog n’a pas vécu longtemps je n’étais pas le genre de maman centrée sur ses enfants. Le forum lui a été fermé car dans mon dos virtuel, j’ai découvert que des envieuses me piquaient mes idées et mes « adhérents ». J’étais fière de ce forum, laisser les gens débattre, exprimer leurs opinions, leurs sentiments, ça m’a vraiment peiné de découvrir que les gens n’avaient pas d’inspiration dans le vie, n’était que des copieurs.

Quelques années plus tard, en 2008, j’étais toujours en couple, j’ai commencé à me tourner vers un blog culinaire « Cook and the city ». J’y déposais des recettes salées et sucrées mais je me suis vite rendue compte que la pâtisserie prenait une place importante sur celui-ci. J’ai également commencé à développer mon amour pour la photographie culinaire. Je me suis offert mon premier réflex et mes premiers « vrais » livres de pâtisserie. Il a disparu quelques années après, je me suis séparée, c’était compliqué, il m’avait pris mon ordi, mon réflex, j’ai mis cette passion dans un placard fermé à clef.

Fin 2010, un an après ma séparation, je m’achetais enfin un ordinateur, puis un réflex. Je faisais également appel à un mec que j’avais trouvé sur un site de rencontre pour me « fabriquer » un nouveau blog enfin plutôt un site : « Le comptoir des passionnés ».
Avec lui les premiers grands événements de blogueuse « reconnue » ont commencé mais surtout je commençais vraiment à progresser dans la photographie culinaire, j’adorais ça. J’ai fermé la porte un an après sa création, je n’avais pas la main sur le blog, je n’avais pas récupéré les mots de passe et autre identifiant pour changer de nom, de design, je voulais repartir à zéro, que ça soit moi qui gère tout de A à Z.

Dans la foulée, j’ai créé « Le goût des Ôtres » et beaucoup de choses ont changé, positives comme négatives.
La première grande décision fût de passer un CAP pâtisserie en reconversion professionnelle adulte, je retournais au lycée et j’obtenais mon diplôme en 2013, je participais à des événements, c’était sympa cependant j’ai eu le malheur sur le blog d’y intégrer ma vie perso, j’y mentionnais mon ami de l’époque tandis qu’à côté je continuais à subir le harcèlement moral de mon ex qui m’épiait sur celui-ci.
Il devait être ma bulle, il est devenu l’enfer pour les enfants (surtout mon ainé) et moi.

Après m’être séparée à nouveau, après avoir pris 30 kilos mais surtout après avoir découvert qu’un restaurateur avait copié mon nom. Le nom qu’une simple blogueuse avait trouvé seule avec fierté, j’étais dégoutée et écoeurée pour moi ce n’était pas un hasard, l’accent circonflexe sur le Ô, j’ai tout stoppé en 2016 et je me suis enfermée dans une autre bulle, peu glorieuse.

L’envie de trop

J’enviais les gens, les autres qui bloguaient, qui montraient leur vie parfaite, leur photo parfaite, leur évolution tellement positive tandis que moi je galérais dans ma vie, je n’étais entourée que de gens néfastes et négatifs mais ça je ne m’en rendais pas compte.

J’étais reconnue grâce à « Hellocoton » qui a fermé en 2019, ce site a ouvert de la visibilité à énormément de personnes ou grâce au magazine Yummy depuis 2011, je m’éclatais à proposer des recettes au Chef Simon, j’étais même interviewé par l’express Blog et j’en passe.

J’enviais tellement les autres que je ne voyais pas que mon travail d’amatrice était apprécié par beaucoup.
J’étais rentrée dans une bulle de compétition, je voyais des personnes mises sur la première marche alors que j’étais sur le net bien avant elle et toujours sur la même marche stagnante.
Je croyais que j’avais envie de percer dans ce domaine du blog, de la photo, de la pâtisserie, que sais-je au final, je me plantais royalement d’ambition à tous les voir dans des magazines, invités sur des salons, dans des soirées culinaires avec des chefs, avoir des voyages offerts et j’en passe, je me plantais à vouloir leur vie qui n’était pas MOI.

Au début quand j’ai tout stoppé, je continuais à regarder la vie de ces blogueurs, à pester derrière mon écran.
Petit à petit je m’éloignais, je me posais même la question de savoir s’ils étaient vraiment heureux, je me retrouvais en oubliant le passé.

Petit nouveau

Je crois que je suis tellement accro à l’écriture et au partage que l’envie d’un autre blog est toujours resté dans ma tête encore fallait-il trouver le temps. Le père de mes enfants a disparu définitivement de notre vie en 2015, je me retrouvais seule à élever et éduquer mes ados, pas facile surtout les mecs. En 2016, je décidais de retourner à mon ancien boulot, fin définitive de mes projets pâtissiers.

J’avais créé en parallèle du « Comptoir des passionnés » un blog plus culturel « Chez Ernestine », mon côté maniaque à toujours tout vouloir mettre dans des cases, à ne pas oser le mélange des genres, la peur que personne n’adhère mais bon ça c’était avant.
Depuis que j’ai eu 40 ans, limite je m’en fous de tout, je m’en fous de ce que je pourrais partager, de ce que l’on pourrait en penser parce que j’ai juste envie de le faire, j’ai juste envie de raconter ce que j’aime, ce que je n’aime pas, j’ai juste envie de partage encore et toujours.

Est-ce que l’on me lira, je ne sais pas, j’espère. Je me demande si les blogs sont toujours aussi appréciés. J’en lis de temps en temps, je me souviens de blog que je suivais il y’a 5 ans, certains ne sont plus, d’autres existent toujours mais ne sont plus alimentés, d’autres continuent de vivre. Finalement, chacun de nous évolue et les centres d’intérêts changent.

Je finirais en disant que je veux parler de tout, j’emploie souvent ce mot « partage », c’est quelque chose d’essentiel pour moi.
J’ai 43 ans, j’ai envie de parler de ce que je sais, de ce que j’ai vécu, de ce qui occupe ma vie, de moment difficile comme du plus positif.

A bientôt !

5 Commentaires

  • Reply
    Theo Bromine
    11 novembre 2020 at

    Lu et approuvé (c’est toujours mieux que chu et dépravé 😀)

    • Reply
      Delphine
      14 novembre 2020 at

      Mais, mais, mais t’es toujours là ! Comment tu m’as trouvé ?
      #petitcoeur #merci

  • Reply
    Chantal
    24 septembre 2020 at

    Très contente d’avoir de tes nouvelles…… Longue vie à ce nouveau blog 😍

  • Reply
    La Minute d'Emy - Emilie
    21 septembre 2020 at

    Je te souhaite que du positif avec ce nouveau blog 🙂

Commenter